Accueil du site > Publications > La Bibliothèque de la S.F.A. et les Suppléments au Bulletin monumental > Éliane Vergnolle, Saint-Benoît-sur-Loire. L’abbatiale romane. Bibliothèque (...)

Éliane Vergnolle, Saint-Benoît-sur-Loire. L’abbatiale romane. Bibliothèque de la S.F.A. nouvelle série, I

SOUSCRIPTION ouverte jusqu’au 31 mai 2018

SAINT-BENOÎT-SUR-LOIRE - L’ABBATIALE ROMANE

Éliane Vergnolle

Bibliothèque de la Société Française d’Archéologie, nouvelle série, I Parution en juin 2018

JPEG - 493.7 ko

Volume broché 22x27 cm, 272 pages, 433 illustrations noir et blanc et en couleurs
Jusqu’au 31 mai 2018 : 30 € port compris (35 € en librairie après souscription)

Télécharger ICI le bulletin de souscription (PDF)

Pendant un siècle et demi, l’abbatiale de Saint-Benoît-sur-Loire fut au coeur de la création architecturale de la France capétienne. La tour-porche érigée au début du xie siècle fut l’un des monuments-phares de l’art roman naissant par sa prestigieuse architecture autant que par son ensemble de chapiteaux richement sculptés. Moins de cent ans plus tard, les reliques de saint Benoît que l’abbaye conservait depuis le viie siècle furent transférées dans un nouveau chevet, vaste et lumineux, qui compte parmi les très grands chefs d’oeuvre son temps. La nef, enfin, mise en chantier à l’aube de l’architecture gothique, incarne une vision plus austère de l’architecture monastique mais conserve un splendide portail à statues-colonnes destiné à l’accueil des pèlerins. Pour le visiteur qui pénètre dans l’église, c’est cependant l’impression d’harmonie qui prédomine, au-delà de la diversité des styles.

Sommaire

Avant-propos
Le monastère aux XIe et XIIe siècles
- La documentation médiévale et moderne
- Castrum et burgus
- Le monastère et ses églises
- L’église Saint-Pierre
- L’abbatiale Notre-Dame
- Le gazofilatium
- L’espace claustral
La mise en scène des reliques de saint Benoît du haut Moyen Âge à l’Époque moderne
- Entre légende et histoire : l’arrivée de reliques à Fleury
- Des raids normands à l’incendie de 1026
- Le chevet-reliquaire (vers 1070-1108)
- Des reliques exposées aux yeux de tous
- Le « mausolée » du XVIIe siècle
- La restauration archéologique du XXe siècle
La tour-porche. Une tour « telle qu’elle soit un exemple pour toue la Gaule »
- Transformations et restaurations
- La date de la tour-porche
- La pierre de taille
- Unbertus, princeps artificum
- L’Antiquité, vecteur de création
- Un nouvel enjeu : le chapiteau figuré
- De la terre au ciel
- Le maître et ses élèves
- La postérité
Le chevet : entre historicisme et modernité
- Histoire de la construction
- Le passé revisité
- Un déambulatoire atypique
- Une élévation à trois niveaux
- Éclairer et voûter
- La sculpture monumentale
La nef. Du roman au gothique
- Les mutations architecturales
- Un grand portail à statues-colonnes
Bibliographie

haut de page